Étapes de déploiement de la Gouvernance Cellulaire

Au-delà d’un modèle tout prêt, la gouvernance cellulaire se définit comme un cadre de référence permettant d’établir progressivement un cadre de travail efficace et prenant soin de l’humain, puis de le maintenir et l’adapter en fonction de la réalité.

Commencer là où est l’énergie

Grâce à des outils de diagnostics, et particulièrement de diagnostic « efficacité humaniste », la gouvernance cellulaire permet d’identifier l’espace dans lequel il est le plus facile, le plus urgent ou le plus important d’agir :

  • L’espace contrat, qui définit comment une organisation fonctionne et comment sont réparties les tâches ?
  • L’espace sens, qui définit pourquoi l’organisation existe, quels sont ses rêves et ses valeurs ?
  • L’espace relation, qui vient soutenir les individus dans leur recherche de réalisation, mais aussi prendre soin des relations inter personnelles ?

Pas à pas, chaque organisation est invitée à définir des actions concrètes à mettre en place, puis à questionner les pas suivants.

Toujours en évolution

Cette logique d’ajustement est permanente : même si une structure qui a mis en place la constitution avec les éléments cœurs requis, les 4 rôles structurels prédéfinis et des briques optionnelles est dite en gouvernance cellulaire, cela n’arrête pas là sa démarche. Elle continuera à ajuster son curseur managérial et ses processus en fonction des tensions et motivations que vivront ses membres.