Atouts
de la Gouvernance Cellulaire

Décider d’appliquer la Gouvernance cellulaire dans son organisation, c’est choisir d’accompagner progressivement le changement. Cela permet d’avoir une organisation adaptable, qui peut s’insérer dans tout type de structure et qui est préparée à répondre aux problématiques de société.

     

    Démarche progressive

    La Gouvernance Cellulaire permet d’accompagner le changement de façon progressive en :

    • Partant d’où en est la structure,
    • Initiant le changement là où la structure en ressent le plus l’élan,  
    • Étendant la transformation à d’autres secteurs dans un second temps.

    Réponse aux problématiques de société

    La Gouvernance cellulaire permet d’obtenir une organisation qui sait répondre aux problématiques de société en :

    • Permettant à chacun de s’exprimer à travers des réunions opérationnelles
    • Permettant d’expérimenter grâce à un modèle apprenant
    • Laissant de l’espace à la créativité de chacun 
    • Optimisant le temps entre la décision et l’action  

     

    Organisation adaptable

    La Gouvernance cellulaire permet de mettre en place une organisation qui s’adapte rapidement et efficacement à l’évolution de ses besoins et aux événements extérieurs. Elle permet par exemple de :

    • Réinterroger sa raison d’être et ses redevabilités,
    • Créer ou dissoudre une cellule, 
    • Créer de nouveaux rôles.

    Adaptée à toute structure

    La Gouvernance cellulaire peut être mise en place dans tout type de structures : 

    • Les nouvelles structures et les structures déjà en fonctionnement, 
    • Les structure déjà en organisation partagée mais aussi celles en organisation pyramidale 
    • Les structures privées, les administrations, les associations, les collectifs citoyens…

    Cette adaptabilité s’obtient grâce :

    • au curseur managérial qui permet de fixer jusqu’à quel niveau les managers et les équipes souhaitent engranger le changement 
    • à la démarche progressive, permettant d’expérimenter dans un service avant de dupliquer la démarche
    • à l’adaptabilité permettant par exemple de rétablir si besoin des décisions de type top -> down