Genèsede la gouvernance cellulaire

C’est l’histoire d’une personne qui souhaitait utiliser toutes ses sources d’inspiration dans un projet unique ! C’est aussi l’histoire d’une équipe qui a vu dans ce projet un levier majeur de changement dans les collectifs, capable d’apporter épanouissement personnel et efficacité collective ! Bref, c’est l’histoire d’un projet idéaliste qui veut faire évoluer le monde !

A l’originele cheminement d’une personne inspirée

Jean-Luc Christin est ingénieur de formation et sportif de haut niveau. Embauché dans une grande multinationale, il s’intéresse avant tout à l’épanouissement et à la collaboration en équipe. C’est pourquoi il devient responsable des ressources humaines.

Le chiffre d’affaires, les salaires, les commandes… Tout est réuni pour que cela fonctionne. Et pourtant… l’environnement de travail est rude et peu épanouissant.
Pour creuser cette question de la coopération au travail, il devient coach et monte sa structure. 

Il découvre l’Université du Nous (UDN) et s’y forme en gouvernance partagée en mode cercle. Ce type de gouvernance partagée considère les personnes à travers leur rôle. Cela le déconcerte, lui qui s’appuyait avant tout sur l’authenticité, l’ouverture du cœur, sa volonté de changer le monde… Il intervient d’ailleurs sur ces sujets dans le MOOC 2017 de l’UDN sur la gouvernance partagée.
Il développe alors une approche mixant authenticité et rôle. A l’occasion d’une co- intervention avec un coach en holacratie, ce dernier lui exprime son intérêt pour son approche et lui suggère de créer sa propre démarche et de la diffuser. Une graine est semée…

Une nouvelle Gouvernance Partagée naît…

Après une phase de maturation, l’inspiration arrive fin 2018. Pendant 2 mois, jours et parfois nuits, Jean-Luc pose les bases de la Gouvernance Cellulaire. Elle sera open source, donc offerte au monde.

Il soumet ensuite son travail à 3 coachs pour valider la pertinence d’une telle approche.

Il rassemble enfin une trentaine de personnes, chacune avec sa spécialité, afin de finaliser l’écriture.

La constitution était née…

Les inspirations de la Gouvernance Cellulaire

Elles sont nombreuses car Jean-Luc s’est formé en continu pendant ses 10 ans de coaching :

  • La nature : pour ses multiples façons de trouver l’harmonie dans le déséquilibre
  • Elément humain de Will Schutz : approche de développement du leadership et de la performance collective.
  • Sociocratie : pour son fonctionnement en cercle
  • Holacratie : pour sa notion de rôles
  • Gesthalt thérapie : Cette approche thérapeutique est centrée sur l’interaction constante de l’être humain avec son environnement, avec ce qui est vivant en lui
  • Bouddhisme : la pratique du zen permet d’accueillir les événements tels qu’ils sont et d’arriver à s’harmoniser en conséquence
  • Phénoménologie, en particulier vue par Bergson : accueillir les choses telles qu’elles arrivent en faisant confiance
  • Gaston Bachelard : l’imagination comme moteur au travail

D’une personne inspirée…à une équipe pluridisciplinaire et motivée !

Mi-2019, conscient de ne pas arriver à partager la démarche assez largement, Jean-Luc est à deux doigts de laisser tomber. Là encore, une nouvelle personne ressource le convainc de ne pas lâcher et de solliciter des personnes de son réseau pour porter avec lui cette nouvelle gouvernance à la connaissance de tou.te.s.

Une quinzaine de personnes répondent à l’appel et créent l’équipe Gouvernance Cellulaire, organisée en cellules et fonctionnant en mode Gouvernance Cellulaire.

Leur feuille de route : développer, faire connaître et diffuser la Gouvernance Cellulaire !

L’avenir de la Gouvernance Cellulaire

Il s’écrit au jour le jour : La Gouvernance Cellulaire est avant tout ancrée dans le monde, elle évolue en même temps que le monde :

&

Évolutive

Une mise à jour de la constitution est préparée en permanence. Si les évolutions proposées le nécessitent, une mise à jour est publiée en mars, afin que tous les utilisateurs en bénéficient.

+

Agile

De nouvelles cellules sont créées régulièrement au sein de l’équipe, pour lancer la version anglaise, la constitution light (…)

Vivante

Des personnes rejoignent et quittent l’équipe Gouvernance Cellulaire, afin d’apporter leur expertise et leur dynamisme.

Formatrice

Des membres de l’équipe suivent tout le ‘cursus’ Gouvernance Cellulaire afin de devenir à leur tour coach en Gouvernance Cellulaire et formateurs

Le rôle de Jean-Luc dans l’équipe

A ce jour, Jean-Luc conserve le rôle auteur et source. Il fait partie des cellules écriture, campus et ancrage. L’équipe apprécie sa présence pour garder le cap, bénéficier de ses connaissances et de ses intuitions. Mais il se réserve la possibilité de quitter l’équipe quand il la sentira suffisamment solide pour animer la démarche à travers le monde !

Voir la présentation de Jean Luc CHRISTIN

La Gouvernance Cellulaire disparaîtra le jour où les êtres humains sauront d’instinct interagir et fonctionner harmonieusement en équipe sans avoir recours à une démarche formalisée !

Jean Luc CHRISTIN